Mais mieux vaut être teigneux,pas trop rancunier ni nerveux // Pour ne pas être game-over // Au premier niveau du jeu

Mais mieux vaut être teigneux,pas trop rancunier ni nerveux  //  Pour ne pas être game-over  //  Au premier niveau du jeu

Les dents de Lanfon. Récit d'un but.

Situés à sur la rive ouest du lac d'Annecy ces arêtes présentent un niveau de difficulté faible et sont un excellent premier pas dans vers le monde vertical.

Le chateau de Menthon sur la route du parking

Avec Vincent, compagnon de rando de longue date, nous voulions réaliser une sortie à mi chemin entre rando et grande voie, comme celle du mont Aiguille ou des arêtes du Gerbier.

Nant d'Alex et Lanfonnet

De mon coté je souhaitais bivouaquer au sommet afin de réaliser des visuels du lac au petit jour. Nous sommes donc partis en fin de journée avec de quoi dormir et manger au sommet.

La première partie en sous bois sur un chemin forestier est exigeante car très raide. Du coup on prend vite de la hauteur. On débouche alors sur une belle combe qui nous emmène jusqu'au col des Frêtes, puis au pied de la Pointe Sud des dents.

Vince au décollage parapente sous la Pointe Sud des dents de Lanfon

La tour à droite est la pointe central où nous voulions bivouaquer.

Arrivés au pied de la voie on constate avec plaisir que le couloir est équipé de câbles jusqu'au petit col séparant la pointe Sud de la deuxième dent.

Dans les passages câblés sous la pointe Sud

La machine se grippe.
Tout se passait bien jusqu'au moment où il nous a fallu sortir la corde pour escalader la troisième tour.

La troisième dent qui nous prendra 2h

Sur la photo précédente on aperçois bien la tour au soleil en haut à gauche. Aucun réelles difficultés mais le mental est primordial.

Plusieurs erreurs:

  • Pas de pauses
  • On a lâché un descendeur qu'il a fallu aller récupérer.
  • Manque de rapidité dans les manipulations de cordes.
  • Trop de sécurité
  • Des sacs trop lourds pour notre petite experience

Notre bivouac au col des Frêtes le lendemain

Nous passons la troisième dent mais le soleil se couche et il reste encore quelques petite dents avant d'entamer la dernière montée pour la pointe centrale.

À bout de force et de mental je signe le but. Vincent est d'accord.

Il faut maintenant assurer le retour, nous savons que nous finirons la course de nuit et qu'il faudra être prudent.

Grâce à un traileur aperçu quelques temps plus tôt nous trouvons une sente qui nous permet de shunter la troisième dent. Si nous avions su nous serions passé par là à l'aller et aurons gagner un temps précieux.

Pas l'temps pour les regrets.

Nous mettrons 4h pour arrivés au col de Frêtes. À 1h du matin.

La dent du Cruet

Le chemin d’accès au Roc Lancrenaz

Vincent

Sur le chemin du retour, vers les Chalets de l'Aulp Riant dessous

Un second essai est déjà planifié.


À Viendre: MyShootingBox // GraineDePhoto // Vélo // Escalade

Liens: No brakes founded // Skateboard trick

Tritre: Faut rêver, anis